L’éponge. Un ustensile que nous côtoyons tous les jours et dont nous semblons connaître tous les mystères. La vérité en est, pourtant, bien différente car l’éponge, du latin spongia, a plus d’un tour dans son sac. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’éponge existe depuis bien plus longtemps que l’homme lui-même. À cette grande surprise, nous vous devons quelques explications. En effet, l’ustensile magique qu’est l’éponge est à l’origine un animal très ancien. Il serait apparu il y a un peu moins de 600 millions d’années, durant le Cambrien, ce qui ferait de l’éponge un des premiers animaux ayant vécu sur Terre. Les éponges vivantes sont appelées de manière plus scientifique, spongiaires. Dans l’antiquité déjà, les spongiaires étaient récoltés et utilisés pour leurs propriétés uniques. Toutefois, l’éponge usitée dans la plupart des ménages de nos jours n’est pas un spongiaire mais une éponge dite synthétique qui est une reproduction de ces animaux. C’est alors que nous nous sommes demandés, l’éponge artificielle reproduit-elle toutes les caractéristiques des spongiaires? Ainsi nous proposons de vous décrire le résultat de nos « longues années » de recherche. Pour ce faire nous étudierons cette question en développant trois axes. Tout d’abord nous aborderons l’éponge en tant qu’être vivant plus précisément appartenant au règne animal. Nous nous intéresserons ensuite à l’éponge artificielle et à ses usages au quotidien pour enfin procéder à la comparaison de ces deux objets portant le même nom et pourtant si différents.

 

 

 

 

 

l'éponge naturelle,

un être vivant ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

la confrontation

des éponges